1
May

Bonjour à tous très chers élèves, professeurs et parents de Mandela,

Nous allons vous présenter l'histoire du circuit de billes.

Au début nous avions eu l'idée de créer un circuit d'eau. Mais, la maîtresse nous a proposé de faire un circuit de billes. Elle a demandé à Madame la directrice si elle était d’accord, elle a dit oui !

Ce projet nous a permis de travailler ensemble en équipe. S'organiser se mettre d'accord ce n'est pas toujours si facile que ça !

Nous tenons à remercier Madame Chantier qui est Madame Abela. Nous tenons à remercier Madame Météo qui est Madame Mathieu. Sans elles, le circuit de billes n'existerait plus.

Soyez très très attentifs vous aller découvrir la formidable histoire des billes offertes par Monsieur Husson.

                                  Il y a bien longtemps, les billes vivaient tranquillement dans leurs vallées.

Un jour, une abominable sorcière entra dans leur monde et s’installa avec ses serpents ; Ils se partagèrent les vallées comme prévu... C'est ainsi qu'il y eut la vallée de la Mort où vit désormais la sorcière et la vallée de la Désolation où vivent désormais les serpents.

La vallée de la joie est la vallée où se sont réfugiées les billes qui ont réussi à passer la vallée de la mort et de la désolation. Grâce à la joie qui règne dans cette vallée, la sorcière et les serpents ne peuvent y aller.

Nous y trouvons des fleurs, d'ailleurs le seul trou dans lequel il faut tomber est celui de l’arrivée.

Les billes qui traversent les vallées de la mort et de la désolation doivent faire attention aux trous creusés par la vilaine sorcière.

Si la bille tombe dans un petit trou elle reste emprisonnée le temps d’un tour.

Si la bille tombe dans un gros trou elle reste emprisonnée le temps de deux tours, pauvre bille ! Attention ! Les billes peuvent provoquer un GAME OVER ! Si elles tombent dans les canalisations puis dans la mine, Les billes doivent tout recommencer !

Les billes se déplacent grâce à deux dés différents : un dé pour désigner le nombre de coups qu'il faut faire et un dé pour les différentes techniques de tirs.

 

Il existe différentes techniques de tir aux billes :

la pichenette : l’index où le majeur est replié sur le pouce, on détend le doigt d’un coup brusque pour tirer la bille qui est posée à terre.

Le pointage : pour tirer une bille au sol, le pointage est la technique la plus souvent utilisée. Le pouce placé derrière l’index se détend pour envoyer la bille à la distance voulue. La main reste immobile et l’articulation du pouce reste au sol.

La pince : on place la bille entre le pouce et l’index puis on sert le bord de la bille en mettant une pression de la main et la bille part toute seule.

Le calage : c’est le technique qui donne le plus de puissance à la bille. La bille est mise entre le pouce et l’index et les autres doigts touchent le sol. Il faut ensuite détendre le pouce d’un coup sec pour projeter la bille.

Les élèves de la classe de CM1


Photos
Photos (3)